Extra      Publié le 20-02-2018


Privilégier le Costa Rica pour vivre un séjour inoubliable

Costa Rica, le dernier paradis naturel



Privilégier le Costa Rica pour vivre un...

Le Costa Rica est une destination où les estivants en quête d’aventure s’attarderont lors des périples sur le continent américain. Il est limitrophe avec le Panama et le Nicaragua. En matière de superficie, cette contrée est étroite. En effet, il s’étend sur une surface de, seulement, 51 000 km². Malgré sa petite taille, ce pays plait énormément aux amateurs d’écotourisme, car il renferme environ 5% de la biodiversité terrestre. Pour en savoir davantage sur la nature sauvage de ce État, les routards ne manqueront pas de faire étape dans une ou plusieurs des zones de conservation qui s’y trouvent, à l’instar du parc national de Tortoguero. Ce dernier appartient à la province de Limón qui est situé au nord-est du territoire costaricain. La visite de cette réserve permettra aux bourlingueurs de découvrir une variété biologique étonnante, car ce site possède divers habitats comme des plages, des marais et des lagons. Au cours de leur escale dans cette aire protégée, ceux qui désirent observer des animaux seront plus que comblés puisqu’ils verront dans ce sanctuaire de nombreuses espèces fauniques, dont certaines qui sont en voie de disparition.

Monteverde, une réserve qui vaut le détour

Durant leur voyage sur mesure Costa Rica, les estivants qui souhaitent passer une vacance inoubliable seront invités à faire un détour dans la célèbre réserve biologique de Monteverde. Celle-ci se démarque grâce à sa forêt tropicale luxuriante et brumeuse. D'ailleurs, ces caractéristiques lui valent le surnom évocateur de « forêt des nuages ». Ce parc est perché à environ 1 500 m au-dessus du niveau de la mer. Il couvre une superficie de près de 10 000 ha. Pour se rendre dans cette zone de conservation, les touristes devront rejoindre le village de Santa Elena qui est le point de départ idéal. Cette aire protégée peut s’explorer lors d’une promenade, durant laquelle les amateurs d’ornithologie verront quelque 400 espèces aviennes, comme des quetzals resplendissants et des perroquets. À noter que ce sanctuaire sauvage est également connu grâce à ses ponts suspendus qui s’élèvent à des hauteurs de près de 12 à 60 m. Ces structures ont été spécialement aménagées afin de permettre aux bourlingueurs de mieux profiter de leur visite.

San José, une ville où les bourlingueurs ne vont pas s’ennuyer

San José est une étape à ne pas omettre au cours des périples sur le territoire costaricain. Cette ville est située au beau milieu de cette contrée. Lors de leur escale dans cette commune, les estivants trouveront diverses occupations auxquelles s’adonner. Ceux qui sont en quête de découvertes pittoresques pourront faire une promenade dans les plus anciens quartiers, à l’exemple d’Otoya, Soledad et Amon. Pendant cette balade, ils apercevront des maisons en bois très colorées. Les personnes qui désirent faire leur emplette, de leur côté, rejoindront le Marché Central. Elles verront dans ce lieu commercial toutes sortes de produits, y compris des fruits et légumes. Par ailleurs, les amateurs de culture qui sont de passage dans cette commune auront l’opportunité de visiter le Musée de l’Or afin d’admirer une collection épatante de parures ainsi que de bijoux.


• Guide complet sur le Costa Rica